Accueil  La Chaire  Activités Étudiante
Ingénieure
Professeur Parent Collaborateurs Contactez-nous

Restez à l'affût pour les prochaines activités !


Zoom sur...

Le 15e anniversaire de la Chaire Marianne-Mareschal !


LE PROJET ÉDUCATIF

Texte inspiré des documents suivants:

Le projet éducatif (ou mieux encore: plan d'établissement), Paul Montminy, 1999 http://www.fcppq.qc.ca/fr/services/reference_archives.htm

Le projet éducatif selon la loi sur l'instruction publique, Jacques Plante et Jean-Pierre Rathé http://www.fcppq.qc.ca/fr/services/reference_archives.htm

OPP : un coup de pouce à l'école, Fédération des comités de parents du Qc, 2001
http://www.fcppq.qc.ca/fr/services/reference_archives.htm

Le projet éducatif n'est pas un concept récent. En effet, ce terme est apparu pour la première fois dans le "Livre vert sur l'enseignement primaire et secondaire" en 1977. Cependant, depuis le 1er juillet 1998, ce concept a pris un tout nouveau sens. En effet, La Loi sur l'instruction publique (ou plus précisément la réforme de l'éducation) donne à l'école une véritable autonomie. Le projet éducatif devient alors l'expression de cette autonomie, il en devient la concrétisation par rapport à la communauté. 

Objectifs du projet éducatif

Concevoir le projet éducatif, ou le plan d'établissement, permet à tous les partenaires éducatifs de l'établissement (y compris les parents) de participer à la réussite éducative des élèves. En effet, l’intention de la réforme est de faire collaborer tous les éducateurs des enfants à une convergence des efforts et des stratégies d’éducation. 

Le plan d'établissement comporte des objectifs annuels en regard de la réussite éducative, des stratégies appropriées, des instruments d'évaluation institutionnelle et détermine la nature, le moment et le mode d'intégration des contributions du milieu. Il vise l'application, l'adaptation et l'enrichissement des programmes et se situe au coeur de la triple mission de l'école: instruire, socialiser et qualifier, et ce, dans un contexte d'égalité des chances (l'école québécoise doit permettre à chaque élève de réussir son parcours scolaire). 

Un plan d'établissement adapté à chaque école

Chaque école donne à son projet éducatif sa propre couleur. C'est là l'esprit de la loi et la volonté de la réforme. Il est souhaitable que chaque école se dote d'un projet pédagogique distinct adapté à la réalité du milieu dans lequel elle s'insère. Dans le même ordre d'idées, l'école doit offrir des menus adaptés aux goûts et aux aptitudes de chaque élève, à la condition toutefois que la diversification ne compromette pas l'atteinte des objectifs d'une formation de base commune jusqu'à la fin de la 3e secondaire et qu'elle ne contribue pas à la marginalisation des catégories d'élèves les plus vulnérables.

Éléments du plan d'établissement

  1. Définition des objectifs à atteindre

    Ce premier point est sans aucun doute le plus important. En effet, il importe de mettre l’accent sur les résultats espérés beaucoup plus que sur les méthodes choisies pour atteindre ces objectifs. Concrètement, il s'agit de décrire d'une façon claire et précise ce que les enfants seront au sortir de cette période de leur vie, de définir le résultat des efforts déployés. Cela prendra la forme d’une vision, exprimée en termes simples, à laquelle tous les éducateurs pourront et voudront se rallier avec enthousiasme. Elle devrait pouvoir s’écrire en quelques phrases pour que tous les éducateurs (parents, enseignants, directeur, professionnels, personnel de soutien, et plusieurs membres du milieu local) aient la même mission. 

  2. Description des stratégies employées

    Afin de rencontrer les objectifs du plan d'établissement, il importe de définir sommairement les stratégies, approches et méthodes employées par chacun des intervenants éducateurs.  Les discussions à ce propos devraient être grandement facilitées puisque l’intention finale sera partagée par tous les intervenants. Cette partie du plan ne devrait pas compter beaucoup plus qu’une dizaine de pages. Il y aura une section
    - pour les curriculums, pour les activités pédagogiques, pour les sorties;
    - pour les parents : soutien à la maison, participation à des activités de l’école;
    - pour le milieu local, quel qu’il soit : municipalité, clubs sociaux.

  3. Élaboration des outils utilisés  

Il s’agit en réalité du budget de l’établissement. C’est ce dernier qui permet de concrétiser la partie du projet éducatif qui sera réalisé par l’école elle-même. Le budget de l’établissement n’est pas désincarné et ne s’aligne pas sur d’autres priorités, il est nécessairement l’expression des intentions du plan.

 



* Le genre féminin est utilisé, sans discrimination, uniquement pour alléger le texte.
 

L'équipe
Faites connaissance avec les titulaires.

Faites connaissance avec les chargées de projet.


Femmes géniales

Faites connaissance avec des femmes géniales.

 

Partenaires
     
© 2015 La Chaire Marianne-Mareschal Webmestre fanny.lalonde-levesque@polymtl.ca