Accueil  La Chaire  Activités Étudiante
Ingénieure
Professeur Parent Collaborateurs Contactez-nous

Restez à l'affût pour les prochaines activités !


Zoom sur...

Le 15e anniversaire de la Chaire Marianne-Mareschal !


GUIDE DE LA PROTÉGÉE UNIVERSITAIRE


Pourquoi ce guide?

Le concept de mentorat est simple. Il implique cependant une interaction concrète entre deux personnes qui, lorsqu’elles finissent par s’écrire ou se rencontrer, ne savent pas toujours ce qu’elles doivent dire ou faire dans le cadre de ce type de relation. Nous vous proposons donc ce guide qui répondra peut-être à certaines des questions que vous pouvez vous poser à propos du mentorat.



Voici ce que vous allez retrouver dans ce guide (cliquer sur un sujet pour vous y rendre):


Qu'est-ce que le mentorat? Pourquoi un tel programme?

Le mentorat est ce qui se produit lorsqu'une personne offre conseils, support et encouragement à une autre personne moins expérimentée. Les programmes de ce type sont de plus en plus nombreux dans les universités, principalement américaines, où ils ont vu le jour. Ils se sont avérés très efficaces en ce qui concerne la rétention des filles dans les différents domaines de sciences et d'ingénierie. Des études réalisées dans ces milieux ont démontré que celles qui avaient un mentor réussissaient significativement mieux que les autres sur le plan académique. Ces raisons, ajoutées au désir de faciliter l'intégration des nouvelles étudiantes à l'École, nous ont convaincues de tenter l'expérience.

L'objectif de ce programme est de permettre à des étudiantes au baccalauréat à l' École Polytechnique d'échanger avec une ingénieure qui exerce professionnellement dans leur domaine d'études. En devenant à leur tour des marraines auprès de nouvelles étudiantes, les protégées développent des habiletés leur permettant de mieux bénéficier de leur relation avec leur marraine.


Le courriel

Nous croyons qu'il s'agit du moyen de communication le moins contraignant dans le cadre de ce programme; c'est pourquoi nous le préconisons. Il permet d'épargner beaucoup de temps et de garder le contact même lorsque votre horaire est surchargé. D'autre part, le caractère particulier d'un courriel permet souvent d'aborder des sujets dont on ne discuterait pas de vive voix.

Votre marraine et vous pouvez néanmoins préférer le téléphone ou les rencontres en personne au courriel. Vous êtes évidemment libres d'utiliser le moyen de communication qui vous convient le mieux.


Avantages d'avoir une marraine

Les avantages que vous pourrez retirer de cette relation sont nombreux. Parmi les plus importants, citons:

  • Bénéficier d'encouragement et de support extérieurs au cadre académique;
  • Obtenir des conseil pertinents et avisés lorsque vous en aurez besoin;
  • Prendre connaissance des compétences que vous aurez à développer pour être mieux préparée au marché du travail;
  • Recueillir des informations souvent informelles sur l'exercice de l'ingénierie;
  • Profiter de l'expérience d'une personne qui œuvre dans la même spécialité que vous;
  • Mieux déterminer vos priorités.

Pour débuter

Les points suivants constituent des sujets qui pourraient être intéressants d'aborder dans vos premiers courriels.

  • Pourquoi vous étiez intéressée à avoir une marraine;
  • Votre scolarité, l'année prévue de votre diplôme;
  • Est-ce que votre marraine préfère que vous la vouvoyiez;
  • Vos attentes envers votre marraine et le programme de marrainage;
  • De quoi vous voulez et ne voulez pas discuter, vos limites;
  • La fréquence de vos échanges.

Il est important d'aborder les trois derniers points afin d'éviter le plus possible les sources de frustration et les malentendus.

Y a-t-il des choses particulières que vous espérez ou croyez pouvoir apprendre de votre marraine? Est-ce que vous accepterez de discuter de votre vie privée ou de la sienne? Vous engagerez-vous à ne pas partager avez une tierce personne ce dont vous aurez discuté avec elle? En exigerez-vous autant d'elle?

À quelle fréquence échangerez-vous? Nous suggérons une fois par semaine, mais vous pouvez être moins disponible et préférer deux échanges par mois. Vos messages n'ont pas besoin d'être toujours substantiels. L'important est de garder le contact. Il est normal, lorsque vous traversez une période très occupée, de ne pas avoir le temps d'écrire, et cela peut aussi arriver à votre marraine. Vous pouvez toutefois convenir avec elle, dans l'éventualité d'une surcharge de travail ou d'étude, de tout de même envoyer un mot pour éviter de décevoir l'autre.

D'autre part, certaines personnes trouvent plus facile d'établir une routine et de s'y conformer. Par exemple, elles peuvent décider d'envoyer leurs messages à leur marraine le lundi matin. Cette façon d'établir des contacts sur une base régulière ne peut qu'être bénéfique à la fois pour votre marraine et vous.

Enfin, afin de débuter la relation sur une base plus personnelle, nous vous suggérons de rencontrer votre marraine. Ce pourrait être l'occasion, par exemple, de visiter les lieux de son travail.


Développer une relation fructueuse

Sujets de discussion

D'abord, votre marraine aimerait sans doute mieux savoir qui vous êtes. Les points suivants constituent des questions qui l'aideront à vous connaître.

  • Quels sont vos champs d'intérêt et d'implication? Faites-vous du sport?
  • Avez-vous occupé des emplois ou des stages reliés à l'ingénierie? Quels étaient-ils?
  • Quelle orientation envisagez-vous de choisir ou avez-vous choisie?
  • Que désirez-vous faire après votre bacc? Envisagez-vous une maîtrise?
  • Préféreriez-vous travailler dans une grande entreprise ou dans une PME?

Si vous vous sentez suffisamment à l'aise, vous pouvez aussi divulguer des informations concernant vos intérêts et goûts personnels (passe-temps, musique…), votre famille, etc.

Le sujet de discussion le plus courant – et le plus spontanément abordé par les étudiantes – concerne les expériences de carrière des marraines. Ce n'est pas le seul sujet pertinent. La liste suivante vous secourra peut-être lors d'une panne d'inspiration.

  • Qu'est-ce que votre marraine aurait trouvé utile de savoir mais qu'elle ignorait lorsqu'elle était étudiante?
  • Peut-elle vous décrire une journée de travail typique?
  • Qu'est-ce qu'elle a appris à l'école et qui lui est le plus utile aujourd'hui?
  • Peut-elle se rappeler ce qui l'a le plus aidée à réussir sur le plan académique?
  • A-t-elle des suggestions à vous faire sur la façon dont vous pourriez mieux bénéficier de la ressource que constitue de programme de marrainage?
  • Enfin, qu'est-ce qu'elle pense que vous devriez lui demander? Elle a sans doute des suggestions intéressantes, auxquelles vous n'auriez pas pensé.

Causes potentielles d'échec

Plusieurs possibilités peuvent être à l'origine d'un problème vécu avec votre marraine. Nous n'énoncerons ici que les plus courantes.

Il se peut d'abord que vous ne vous ne soyez pas compatibles, ce que le jumelage ne peut toujours éviter. Vous ne partagez peut-être pas les mêmes intérêts. Vous ou votre marraine ne possédez peut-être pas les qualités attendues par l'autre. Ou l'une de vous deux sent peut-être que l'autre manque d'intérêt envers la relation, ou ne s'y implique pas suffisamment. Dans ce cas, le mieux à faire est de l'avouer et de conclure la relation pour éviter de perdre ou de faire perdre à l'autre temps et énergie.

Si votre marraine et vous n'avez pas le temps de maintenir un contact suffisant, dites-le ouvertement pour ne pas décevoir l'autre. La situation peut être temporaire; dans ce cas, vous pouvez convenir d'une pause. Dans le cas contraire, il peut être préférable de conclure la relation que de faire des promesses que vous ne pourrez pas tenir.

Nous vous avons suggéré de spécifier, dès le début, vos attentes par rapport à la relation. Il se peut cependant que l'une de vous deux soit déçue à un moment ou un autre. Dites-le clairement. Il s'agit peut-être d'un malentendu. D'autre part, ce peut être signe qu'il est temps de réviser vos attentes et engagements initiaux. Étaient-ils réalistes?

Si vous sentez que votre marraine n'a pas confiance en vos capacités, vous devriez lui demander qu'elle se questionne au sujet de la perception qu'elle a de vous. Est-ce fondé sur des préjugés? La confiance que votre marraine est particulièrement importante dans ce type de relation. Aussi ne deviez-vous pas poursuivre si elle ne peut changer sa perception de vous.

De même, il peut être néfaste pour la relation si vous n'avez pas suffisamment confiance en vous pour utiliser la ressource que constitue votre marraine. Si vous vous sentez intimidée, ou que vous éprouvez un sentiment d'infériorité par rapport à elle, rappelez-vous que son intention en devenant un marraine était de vous aider.

Dans tous les cas, n'attendez pas si vous sentez qu'un problème surgit. Il y a de forte chances qu'un malentendu en soit à l'origine, mais il se peut aussi qu'on ne puisse le résoudre autrement qu'en mettant fin à la relation. Cette situation n'est pas fréquente mais vous devez savoir qu'elle peut vous arriver.


Responsabilités de la protégée

Communiquer ouvertement et garder le contact

C'est en vous montrant responsable dans le programme de marrainage que vous acquerrez le respect et la confiance de votre marraine. Ceci implique que vous mainteniez un contact régulier. Une phrase assurant que vous avez reçu son message et que vous y répondrez quelques jours plus tard peut suffire lorsque vous êtes trop occupée. Ceci implique aussi que vous respectiez le niveau de confidentialité auquel vous vous serez engagées toutes les deux, que vous acceptiez les critiques constructives et que vous vous rappeliez que votre marraine est une personne humaine, donc sujette à l'erreur. Enfin, vous devez vous sentir suffisamment à l'aise pour communiquer avec votre marraine si vous avez des questions ou désirez discuter de quelque chose avec elle.

D'autre part, il se peut que votre marraine ne réponde pas aussi promptement que vous aux messages que vous lui envoyez. Vous devez essayer de vous montrer patiente. Certaines personnes ont plus difficilement accès que d'autres au courriel à leur travail. D'autres encore reçoivent quotidiennement des dizaines de courriels. Si vous sentez par contre que vous ne parvenez pas à maintenir avec votre marraine un contact minimal, vous avez le devoir de le lui faire savoir, et de communiquer avec nous si la situation ne s'arrange pas.

Nous adresser vos questions et incertitudes

Quand vous avez des questions au sujet du programme, n'hésitez pas à nous les poser. De même, faites-nous part de vos problèmes avec votre marraine, si vous ne pouvez les résoudre.

Répondre à nos questions

Nous vous ferons probablement parvenir, à quelques reprises, un questionnaire visant à évaluer le programme de marrainage ou certaines de ses caractéristiques. Comme nous n'en sommes, comme vous, qu'à notre première expérience, vous nous aiderez beaucoup en nous faisant part de vos commentaires et suggestions.


Engagement de la Chaire envers les protégées

Nous voulons que vous viviez une relation agréable et enrichissante avec votre marraine. C'est pourquoi nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour qu'elle se développe naturellement. Nous essaierons de vous jumeler avec une marraine avec laquelle vous nous semblerez compatible. Nous serons disponibles pour répondre à vos questions et tenter de régler les problèmes qui se présenteront.


Sources

Brainard, S. G., Hartus, D.A. et St. George, M.R. (1998). Student Mentee Handbook. A Curriculum for Training Mentors and Mentees. Seattle, Washington  University of Washington.

Université de Montréal. SOCP. Projet Télémaque. (Page consultée le 17 août 1999). Projet Télémaque; Des guides pour la relève! Adresse URL : http://www.socp.umontreal.ca/orient.htm#guide

WEPAN. MentorNet. (Page consultée le 17 août 1999). A Guide for Students. Adresse URL : http://
www.mentornet.net/Documents/Students/straining.html



Retour à la page du programme de marrainage

 

L'équipe
Faites connaissance avec les titulaires.

Faites connaissance avec les chargées de projet.


Femmes géniales

Faites connaissance avec des femmes géniales.

 

Partenaires
     
© 2015 La Chaire Marianne-Mareschal Webmestre fanny.lalonde-levesque@polymtl.ca