Choix de carrière   Femmes et filles   Conseils et activités   À l'école   Références   Table des matières

 

 

                                             

             Génie géologique                                                Génie chimique

            Génie des mines                                                        Génie biotechnologique
                                                                                                             
(biomédical)

                                                                                        

    Génie industriel                                                         Génie physique 

  Génie mécanique                                                         Génie électrique 

 

   

           Génie civil                                                        Génie informatique Génie des matériaux                                                 Génie logiciel
     (métallurgique)

                                           

                                           Génie alimentaire         

                                    Génie agroenvironnemental 

                                                (agricole)

                                                                                                        

 

 

 

 


 Retour au sous-menu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Génie agroenvironnemental (agricole)

L’ingénieure en génie agroenvironnemental applique les principes d'ingénierie à la production et à la transformation des produits agricoles dans une perspective de développement durable. Elle étudie et propose des solutions qui permettent de résoudre divers problèmes liés à l'exploitation agricole et à l'industrie agroalimentaire, c’est-à-dire accroître la production des entreprises, la commercialisation des produits et améliorer la protection de l'environnement agricole.

Champs de pratique
-        
Construction agricole
-         Drainage, irrigation et conservation des sols
-         Énergie 
-         Gestion de l’environnement
-         Mécanisation agricole
-    Transformation primaire des produits agricoles

Haut de la page

Génie alimentaire

L’ingénieure en génie alimentaire applique les principes et les concepts du génie à la manutention, à la fabrication, au traitement, à la transformation et à la distribution des aliments du producteur agricole au consommateur, tout en veillant à leur qualité. Elle participe également à la mise au point de nouveaux procédés et équipements en vue de les vendre aux entreprises. À cette fin, elle détermine les besoins de l'entreprise, évalue et installe les systèmes de production et assure un suivi technique auprès des clients.

Champs de pratique
-        
Conception de nouveaux procédés
-         Distribution et transport
-         Fabrication
-         Qualité

Haut de la page

Génie biotechnologique (biomédical)

L’ingénieure en génie biotechnologique conçoit et élabore des méthodes, de l'équipement et des instruments servant en clinique et aux diagnostics médicaux et en assure l'installation. Elle conseille les administrateurs hospitaliers en ce qui concerne la planification, l'acquisition, l'utilisation et l'entretien de l'appareillage médical. Elle veille à assurer une bonne gestion des technologies médicales et à être à la fine pointe des découvertes scientifiques afin de pouvoir assurer le mieux-être des personnes malades et d'améliorer leur traitement.

Champs de pratique
-        
Environnement
-         Informatique
-         Microbiologie
-         Pharmaceutique

Haut de la page

 

 

 

Génie chimique 

Contrairement à ce que son titre peut laisser entendre, l’ingénieure en génie chimique ne travaille pas en laboratoire mais bien en milieu industriel. Elle applique ses connaissances en chimie pour développer des procédés de fabrication et des équipements destinés à la transformation chimique des produits, tout en respectant la recette de fabrication développée par les chimistes. Elle assure également la qualité des produits tout en veillant à la prévention et à l'élimination de la pollution.

 Champs de pratique
-        
Alimentation       
-        
Biotechnologies (biologie cellulaire) 
-        
Environnement (pollution industrielle, gestion des déchets)
-        
Métallurgie
-        
Pâtes et papiers 
-         Pétrochimie
-         Plasturgie
-    Pharmaceutique

Haut de la page

Génie civil

L’ingénieure en génie civil est au coeur de la vie en société car elle est en charge de la construction de structures et d'infrastructures essentielles à la vie moderne. À cette fin, elle procède à des études d'impact, analyse les devis estimatifs, établit des plans détaillés, visite les chantiers, surveille et coordonne les travaux de construction, d’entretien et de réparation. Elle est également soucieuse de la sécurité, du respect et de la protection des gens et de l'environnement.

Champs de pratique
-         Construction
-         Environnement (traitement des eaux usées, réseaux d’aqueduc)
-         Géotechnique (s’assurer que le sol peut supporter les structures)       -         Hydrologie, hydraulique
-         Structure (choix de matériaux pour les constructions)      
-         Transport 

Haut de la page

Génie électrique

L’ingénieure en génie électrique conçoit des plans d'installations pour la production, la distribution et l'utilisation domestique et industrielle de l'électricité. Elle conçoit également des éléments électroniques utilisés dans plusieurs secteurs tels que la communication, l'informatique et la télécommunication. Elle s'efforce de concevoir des plans d'installations sécuritaires afin de répondre aux besoins des utilisateurs et veille à ce que le produit conçu réponde aux normes de sécurité et de qualité ainsi qu'aux spécifications techniques.

Champs de pratique
-
         Automatique (automatisation de robots)
-         Avionique
-         Communications et télécommunications
-         Électronique
-         Électrotechnique (énergie électrique)
-         Informatique
-         Mécatronique (électronique + automatique + ordinateurs)
-         Technologies spatiales

Haut de la page

Génie géologique

L’ingénieure en génie géologique fait des analyses sur l'utilisation du sol, du sous-sol et de ses ressources en vue de répondre à des besoins précis dans l'industrie minérale (gisements souterrains exploitables) et l'industrie de la construction (étude du sol et du sous-sol pour supporter les ouvrages). Elle se préoccupe de bien analyser l’écorce terrestre et d'évaluer les risques que peuvent entraîner les projets de construction ou d'exploitation minière afin que des mesures préventives soient prises pour protéger la vie humaine et l'environnement.

Champs de pratique
-         Construction (excavation et phénomènes naturels destructeurs)
-         Environnement (décontamination des sols, traitement des eaux)
-         Géologie minière (évaluation et exploitation)
-         Géophysique appliquée (physique appliquée à l’étude de la terre)
-         Géomatique (cartographie, géodésie, télédétection)
-         Hydrogéologie (construction de barrages)

Haut de la page

Génie industriel

L’ingénieure en génie industriel doit s’assurer de l’efficacité, de la viabilité et de la rentabilité des entreprises manufacturières et de services en optimisant la chaîne d’approvisionnement, la chaîne de production et le réseau de distribution. Son travail est structuré autour de cinq axes : les personnes, les matériaux, les équipements, l’énergie et les ressources financières.  Elle cherche à optimiser les opérations quotidiennes, à améliorer la productivité et à implanter des changements technologiques. 

Champs de pratique
-         Ergonomie (conception de postes de travail)
-         Gestion de projets
-         Logistique (approvisionnement, entreposage et distribution)
-         Planification et gestion de la fabrication (chaîne de montage)
-         Productique (automatisation de robots)
-         Réaménagement d’usine
-         Technologie de l’information (base de données)

Haut de la page

Génie informatique

L’ingénieure en génie informatique travaille à la conception et à l'exploitation d'équipements informatiques, de langages informatiques et de logiciels spécialisés en vue de leur utilisation dans des entreprises manufacturières et commerciales. Elle développe des systèmes servant à recevoir, emmagasiner, traiter et transmettre l'information aux utilisateurs. Elle se préoccupe également de concevoir des appareils et des logiciels adaptés aux besoins des usagers en tenant compte des facteurs humains, sociaux et économiques qui se rattachent à leur utilisation.

Champs de pratique
-         Électronique
-         Informatique industrielle (automatisation de robots)
-         Matériel numérique (représentation des données par des chiffres)
-         Réseautique (conception et gestion de réseaux)
-         Télécommunications
-     Télématique (transmission d’information sur un réseau, ex. Internet)

Haut de la page

Génie logiciel

L’ingénieure en génie logiciel applique les principes et techniques d'ingénierie à la conception de systèmes logiciels, intégrés et à grande échelle. Elle possède de solides connaissances en informatique mais se spécialise dans la conception, la fabrication et la maintenance des systèmes et des produits logiciels. Elle est généralement responsable de l'élaboration et de la gestion des projets à grande échelle où la sécurité du public est d'une importance primordiale.

Champs de pratique
-         Contrôle des procédés chimiques
-         Optimisation de grands systèmes
-         Télécommunications
-         Transport

Haut de la page

Génie des matériaux (métallurgique)

L’ingénieure en génie des matériaux travaille au développement de nouveaux matériaux, étudie leurs défaillances (i.e. propagation des fissures) pour prévenir les bris ou en déterminer la cause et conseille les entreprises sur le choix des matériaux pour la fabrication de nouveaux produits ou pour augmenter leurs performances. Elle met également au point des procédés de fabrication qui assureront la qualité, la fiabilité et la durabilité des matériaux et des produits fabriqués.

Champs de pratique
-         Biomatériaux (matériaux de remplacement dans le corps humain)
-         Design et analyse (procédés d’élaboration et de transformation)
-         Métallurgie (extraction, fonte et mise en forme des métaux)
-         Physique du solide (matériaux électroniques)
-         Plasturgie

Haut de la page

Génie mécanique

L’ingénieure en génie mécanique conçoit et fabrique des machines et instruments destinés à la production de biens variés. Elle conçoit des moyens d'utiliser, de produire et de convertir l'énergie. Elle contribue autant au fonctionnement d’un moteur d’avion que d’une main artificielle ou d’un manège de la Ronde. Elle s'occupe également de la mise au point de procédés d'installation, d'entretien et de réparation des machines. Elle se préoccupe à la fois des aspects techniques et économiques, du respect des ressources humaines et de l'environnement.

Champs de pratique
-        
Aéronautique
-         Automobile
-         Design et analyse (procédés d’élaboration et de transformation)
-         Énergie
-         Fabrication (assemblage, fabrication assistée par ordinateur)
-         Ferroviaire
-         Matériaux (conception et fabrication de pièces)
-         Mécanique du bâtiment  (climatisation, chauffage, ventilation)
-         Mécatronique (électronique + automatique + ordinateurs)
-         Plasturgie
-         Technologies spatiales

Haut de la page

Génie des mines

L’ingénieure en génie des mines réalise les plans d'aménagement d'une mine, conçoit des méthodes d’extraction et de transport des minerais, aménage la ventilation des mines souterraines et automatise leur exploitation. En tant que spécialiste des excavations dans le roc, elle peut participer également à la réalisation de grands projets de construction. Elle a le souci d'obtenir le meilleur rendement possible des gisements, d'accorder une grande importance à la santé et à la sécurité des travailleurs ainsi qu'à la protection de l'environnement.

Champs de pratique
-        
Automatisation minière
-         Environnement (décontamination des sols, traitement des eaux)
-         Géomécanique (propriétés mécaniques des roches)
-         Ouvrages et constructions

Haut de la page

Génie physique

L’ingénieure en génie physique effectue des expériences en laboratoire en vue de la conception, de l'expérimentation et de la mise au point d'instruments ou de méthodes de haute technologie dans des domaines comme l'aérospatiale, l'optique, le biomédical, les matériaux de pointe ou l'électronique. À cette fin, elle étudie les propriétés de la matière, les formes d'énergie, les divers appareils spécialisés (lasers, satellites, etc.). Elle peut travailler en équipe multidisciplinaire ou diriger une équipe de chercheurs.

Champs de pratique
-        
Micro et nanotechnologie (haute technologie à très petite échelle)
-         Nucléaire
-         Photonique (fibres optiques, lasers)
-         Physique appliquée  (optique et physique du solide)

Haut de la page

 

Texte inspiré des documents suivants:

 

Mon emploi
http://dico.monemploi.com/

        Programmes d’études, École Polytechnique de Montréal
http://www.polymtl.ca/etudes/bc/index.php

        Programmes d’études, Université de Sherbrooke
http://www.usherbrooke.ca/programmes/genie.htm

        Programmes d’études, Université Laval
http://www.ulaval.ca/sg/PR/C1/indexe.html

 

 


 Retour au sous-menu